Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résultats de l’élection municipale à Périgny

Publié le par rue du blogule rouge

Il y a eu 3201 suffrages exprimés pour 5659 électeurs inscrits sur les listes électorales de Périgny ; la participation a été de 60,10 % et il y a eu 2258 abstentions, soit 39,90 %.

Il y a eu aussi 200 bulletins nuls soit 6,24 %, ce qui est énorme. Parmi ceux-là, on a trouvé de nombreuses enveloppes contenant à la fois le bulletin Front de Gauche et le bulletin de droite. Clairement, il s’agissait donc là d’un message anti-maire sortant.

Notre liste, « Périgny accessible à tous », aux couleurs du Front de Gauche, a obtenu 14,09 % soit 3% de plus que la liste « Alternative citoyenne pour Périgny » en 2008 et 101 voix de plus (avec la même tête de liste, Daniel Vince).

La proportionnelle nous aurait valu 4 élus.

Malheureusement, la proportionnelle relative donnant une prime à la liste majoritaire, nous n’aurons que deux élus, soit un de plus qu’en 2008.

Néanmoins, nous avons fait la démonstration qu’une liste autonome affichant bien haut les valeurs de gauche et se réclamant du Front de Gauche (avec le soutien de la cellule locale du PCF et celui du PG) pouvait constituer une alternative viable à la gauche socialiste ou radicale de gauche. Nos élus ne devront rien à personne sauf à leurs électeurs. N’étant pas élus sur une liste qui approuve la politique nationale d’austérité, après des négociations et des compromis, ils seront libres d’approuver ou de condamner les actions du conseil municipal.

La liste divers gauche de Guy Denier a été élue dès le premier tour avec 51,92% des voix et a obtenu avec 1662 voix, 22 élus. Pour franchir la barre des 50% il lui fallait 1600 voix.

Le maire sortant, bien que réélu, perd 277 voix et plus de 10% par rapport à 2008, c'est un camouflet.

La liste « Bien vivre à Périgny 2014 », pour la droite, obtient 1088 voix (33,99%) et 5 élus. Elle progresse de 245 voix et de 7,07% par rapport à 2008, avec la même tête de liste, Jacques Piérard et un programme reprenant les thèmes classiques de la droite : éviter d’être envahi par le logement social, lutter contre la délinquance grâce à la vidéo-surveillance, lutte pour l’environnement assimilée à lutte pour la propreté ; mais aussi création de conseils de quartiers et re-création de la commission des finances supprimée par le maire actuel en début de mandat, avec comme vocation de ne pas faire de dette. Soyons assurés cependant que ses électeurs ont plus voté à droite parce que c’est la droite qu’en fonction du programme municipal. C’est en partie un vote sanction à l’encontre de la politique nationale des socialistes, en partie aussi un vote contre le maire, personnellement. La composition sociologique de Périgny a fait en partie aussi le reste.

Quant à nous, nos 14% et nos deux élus devront nous servir de base pour continuer de porter les projets développés pendant la campagne, notamment réclamer l’ouverture de débats démocratiques sur la création d’un pôle culturel dans la commune, sur la gratuité des transports, sur la création d’une régie publique de l’eau dans la CDA, etc.

Ne lâchons rien !

Nous aurons besoin de toutes nos forces pour peser dans ces débats. Dès vendredi, au conseil municipal, nos deux élus, Daniel Vince et Rosella Contu se mettront au travail pour faire valoir autant que faire se peut, le programme approuvé par nos électeurs. N’hésitez pas à venir les soutenir pour le premier conseil municipal de leur mandature, vendredi 28 mars 2014 à 18h30 à la mairie.

Résistance !

 

Commenter cet article