Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Périgny : du vélo à gogo ?

Publié le par rue du blogule rouge

Périgny : du vélo à gogo ?
Périgny : du vélo à gogo ?Périgny : du vélo à gogo ?
Périgny : du vélo à gogo ?Périgny : du vélo à gogo ?

Il y a donc bien des festivités qui peuvent faire l’unanimité !

C’était ce jeudi à Périgny une belle cuvée. Le soleil aussi s’était mis de la partie. Les cyclistes inauguraient la piste. Le maire, à deux roues, faisait la roue, même si ses pairs, parfois, faisaient la moue d’avoir dû cracher au bassinet pour en partie financer la nouvelle liaison piétonne et cyclable sécurisée passant sous la voie ferrée pour relier le centre ville de Périgny à sa banlieue rochelaise…

Mais dans leurs discours, Guy Denier savourait et Jean-François Fountaine approuvait.

Environ 200 personnes, sous un soleil printanier, s’étaient déplacées à la force du jarret pour assister à cette festivité. Un vrai succès !

Souvenez-vous : le 14 septembre de l’an dernier, Rue du Blogule rouge rendait compte de la prouesse technique réalisée le week-end précédent lorsque fut percé en deux jours le tunnel sous la voie ferrée La Rochelle/Nantes !

Huit mois plus tard, la piste réalisée sur le territoire de la commune de Périgny et financée principalement par la Communauté d’Agglomération de La Rochelle avec l’aide du département de la Charente-Maritime et bien sûr la contribution municipale pérignacienne, a donc pris corps pour le plus grand bonheur des utilisateurs de deux roues. Elle est enfin terminée et le tunnel a même été décoré avec succès (par le collectif rochelais Ride in lord).

Depuis l’extrémité de la rue des Gardes jusqu’au tunnel menant le long du canal de Rompsay, ce sont quelques centaines de mètres nouveaux et précieux, établis sur le tracé de l’ancienne voie ferrée du marché de gros, qui permettent désormais aux cyclistes rochelais désireux de rejoindre Périgny (ou l’inverse) d’éviter le point noir que constitue le pont-sur-le-canal-suivi-du-passage-à-niveau de la rue du Poteau.

C’est vraiment une belle réalisation, en site propre et donc sécurisé, malgré la difficulté de la traversée de l’Avenue Louis Lumière dans laquelle nul dispositif n’annonce encore aux automobilistes la traversée éventuelle de cyclistes. Malgré aussi une certaine étroitesse de la piste dont la largeur est inférieure de 20 cm aux préconisations dans ce domaine.

Mais le site est agréable, verdoyant, serein. Situé à l’interface du canal et de la zone d’activité de Périgny, il constitue donc une voie d'accès privilégiée pour tous les travailleurs de la zone industrielle de Périgny, mais,  bucolique à souhait, il incite également à la promenade et devrait devenir un trait d'union particulièrement interessant avec Palmilud. Un éclairage progressif (il n’éclaire que si un mouvement est décelé), par d’élégants lampadaires à leds, a même été installé pour les noctambules ! Il ne manque donc que quelques panneaux indicateurs de direction et de distance pour obtenir des Béotiens une adhésion pleine et entière. Il y a aussi, ajouteront les grincheux-poils-à-gratter dont nous sommes, l’incohérence, que l’on espère provisoire, du croisement de la rue de Vaucanson lorsqu’on rallie le centre ville de Périgny (un nouveau tronçon de piste a bien été ajouté mais, pas de chance, il s’en faut d’une petite dizaine de mètres pour qu’il soit correctement raccordé à la piste de la rue de Vaucanson) …

Mais trêve de fine bouche : le succès d’affluence pour son inauguration le démontre bien, nous sommes de plus en plus nombreux à être intéressés par ce type de liaisons dites douces et par ce genre de locomotion et donc à apprécier cette sorte de réalisation.

Commenter cet article