Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

repères 2011

Publié le par rue du blogule rouge

Les six premiers mois de 2011 :

 

Janvier 2011 Les banques françaises ont versé 3 milliards d’euros de bonus en 2010.

La Révolution se poursuit en Tunisie. Le 12 janvier, Michèle Alliot-Marie  propose que "le savoir-faire de nos forces de sécurité" et autorise la livraison de grenades lacrymogènes à la police tunisienne. Ben Ali s'enfuit le 14

Janvier 2011 Les banques françaises ont versé 3 milliards d’euros de bonus en 2010.

Février 2011 Les 5 principales banques françaises (BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole, BPCE, Crédit Mutuel) ont cumulé 21 milliards d’euros de profits en 2010.

Le 11 février Hosni Moubarak quitte le pouvoir en Égypte, après un mois de manifestations continues.

Mars 2011 Les sociétés du CAC 40 ont cumulé 82,5 milliards de profits en 2010, soit +85% par rapport à 2009 (« le Monde »).

(Le CAC 40 est l’indice de la Bourse de  Paris. Il  est déterminé à partir des cours de quarante actions cotées en continu parmi les cent sociétés dont les échanges sont les plus abondants.)

11 mars 2011  Un séisme de magnitude 9 affecte les côtes de l’île de Tohoku au Japon. Le séisme déclenche un Tsunami qui fait au moins 20000 morts et provoque la catastrophe de l’usine nucléaire de Fukushima. L'accident a été classé au niveau 7 (le plus élevé) de l'échelle INES, ce qui le place au même degré de gravité que la catastrophe de Tchernobyl (1986), compte tenu du volume important des rejets : les rejets d'iode 131 et de césium 137 sont estimés à 42% des rejets de la catastrophe de Tchernobyl. L'ensemble de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi ne sera probablement jamais remis en service et devra donc être démantelé. C'est le plus important accident nucléaire devant l'accident nucléaire de Tchernobyl en termes de conséquences techniques. La centrale nucléaire de Fukushima Daini et la centrale nucléaire d'Onagawa ont également été endommagées (incident de niveau 3 pour Fukushima Daini) suite au tremblement de terre et au tsunami.

16 mars 2011 Le premier ministre, François Fillon, présente un projet de loi de réforme constitutionnelle visant à inscrire « la règle d’or » dans la Constitution.

20 et 27 mars 2011 Les élections cantonales en France donnent 820 sièges au PS, 116 au PCF, 5 au PG, 194 aux Divers Gauche, 27 à EÉLV, 51 au PRG, soit 1213 à la Gauche parlementaire pour 3972949 voix, soit 50,23%. L’UMP a 369 sièges, les Divers Droite, 264, le Nouveau Centre, 58, la Majorité, 62, soit 753 pour la Droite parlementaire pour 2812339 voix, soit 35,56%. Le FN a 2 sièges, le MDEM, 16, les Régionalistes 5, les Écologistes 2, l’autre Extrême droite 1 et autres, 34. Mais l’abstention est de 55,23% !

Les élections sénatoriales, elles, donnent 7 non inscrits, 132 UMP, 31 centristes et 1 RDSE soit 171 sénateurs pour la droite et 16 RDSE, 140 socialistes, 21 communistes, soit 177 sénateurs pour la Gauche. Pour la première fois, la Gauche parlementaire a donc la majorité au Sénat avec 50,9% contre 49,1% à la Droite.

17 mars 2011 le Conseil de sécurité des Nations unies adopte la résolution 1973, autorisant des frappes aériennes  en Lybie, pour la protection du peuple libyen. Elle est utilisée par une coalition internationale dont les États-Unis et la France prennent la tête, dès le 19 mars 2011.

24 mars 2011 Moody’s dégrade la note de 30 banques espagnoles.

(Moody’s est une société fondée en 1909 par John Moody, spécialisée dans l'analyse financière d'entreprises commerciales ou d'organes gouvernementaux. Ses principaux concurrents sont Standard & Poor's, Fitch Ratings et Dagong.

C'est Moody's qui introduisit les symboles de son échelle de notation, les fameux « triple A to C ». La notation est une appréciation de Moody’s sur la volonté et la capacité d’un émetteur à assurer le paiement ponctuel des engagements d’un titre de créance, tel qu’une obligation, tout au long de la durée de vie de celui-ci. L’échelle de notation, qui va d’un maximum de Aaa à un minimum de C, se compose de 21 crans et de deux catégories : la catégorie d’investissement et la catégorie spéculative. La notation la plus basse de la catégorie d’investissement est Baa3. La notation la plus élevée de la catégorie spéculative est Ba1.)

7 avril 2010 La Banque Centrale Européenne relève son taux directeur de 1% à 1,25%. Le Portugal demande officiellement l’aide de l’Union Européenne.

9 avril 2011 Euromanifestation contre l’austérité à Budapest, à l’appel de la Confédération européenne des syndicats.

12 avril 2011  Pour la deuxième fois, les électeurs islandais refusent à près de 60% de payer pour les conséquences de la faillite de la banque centrale islandaise Icesave.

Pour mémoire, voici un résumé de cette instructive histoire :

À la suite de la crise des subprimes en 2008, les principales banques islandaises, s’étaient effondrées. En octobre 2008, le gouvernement islandais nationalisa donc toutes les banques islandaises dont la filiale de Landsbanki, Icesave, qui annonça alors une suspension des comptes bancaires, provoquant la panique des clients de la banque et des marchés financiers. Le gouvernement britannique (ainsi que son homologue des Pays-Bas) utilisa aussitôt une loi anti-terroriste afin de bloquer les avoirs de la branche britannique d’Icesave et se hâta à rembourser les clients via son propre fonds de garantie mais mettait la pression sur l’Islande en exigeant un remboursement de sa part.

Le 28 août 2009, le parlement islandais vota effectivement (par 34 pour, 15 contre et 14 abstentions) une loi permettant de rembourser au Royaume-Uni et aux Pays-Bas plus de 5 milliards de dollars. Le 2 septembre 2009, le président islandais, Ólafur Ragnar Grímsson, signa la loi. Une version plus contraignante fut même adoptée  le 30 décembre 2009 par le parlement (33 voix pour, 30 voix contre). Mais sous la pression populaire, le président décida d'en soumettre l'adoption à un référendum.

Le 6 mars 2010, le « non » fut largement majoritaire. Le plan rejeté prévoyait le remboursement de 3,8 milliards de dollars au Royaume-Uni et aux Pays-Bas (environ 100 euros par Islandais et par mois pendant huit ans).

L'année suivante, le parlement islandais approuva un nouvel accord permettant d'étaler les remboursements entre juillet 2016 et au maximum 2046, à un taux d'intérêt de 3 % pour 1,3 milliard d'euros dû à la Haye et 3,3 % pour le reste à Londres. C’est cet accord qui fut soumis au vote populaire le 9 avril 2011 et fut rejeté encore une fois par 57,7 %.

En fait, le débat du remboursement a été biaisé par la précipitation des gouvernements hollandais et britannique de rembourser leurs ressortissants, se substituant ainsi au système de garantie des dépôts islandais.

Finalement, Landsbanki annonça le 2 septembre 2011 qu'elle serait en mesure de rembourser par elle-même les gouvernements britannique et néerlandais de la somme de 8 milliards d'euros, ceci par la vente de ses actifs, qui avaient finalement été réévalués après le crash financier de 2008.

Quelques jours plus tard, le 4 septembre 2011, le président islandais Olafur Ragnar Grimsson demanda publiquement des explications à l'Union européenne. En effet, Landsbanki avait, depuis le début, affirmé qu'il serait en mesure de rembourser les clients de Icesave par la liquidation de ses actifs. Les mesures prises par le gouvernement britannique et néerlandais, ainsi que la menace de l'Association européenne de libre-échange étaient donc démesurées. Et en tout état de cause, ce n'était pas au gouvernement islandais de payer mais à la maison mère de Icesave, la banque Landsbanki !)

13 avril 2011 Barrack Obama propose un plan de 4000 milliards de dollars (2800 milliards d’euros) en 12 ans pour réduire la dette publique américaine (La dette de l'Etat fédéral américain a finalement dépassé 15 000 milliards de dollars en novembre 2011).

2 mai 2011 Le chef d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden est tué au Pakistan lors d'une opération commando des forces spéciales américaines . Nous n’aurons aucune image de l'assassinat de cet ancien membre de la CIA dont le portefeuille était tenu par Oliver Sarkozy.

14 mai 2011 Début de "l'affaire DSK". Dominique Strauss-Kahn, directeur général du FMI est arrêté à New-York sous l'accusation d'agression sexuelle. Il démissionnera du FMI le 19.

15 mai 2011 Début du mouvement des Indignés dans 48 villes espagnoles.

16-19 mai 2011 À Athènes, le Congrès de la Fédération européenne des syndicats demande aux ministres européens des finances de changer de logique.

 4 juin 2011 Manifestation de plusieurs dizaines de milliers de personnes à Athènes contre les plans d’austérité.

5 juin 2011  Les élections législatives anticipées au Portugal voient la défaite du Parti socialiste de Jose Socrates et la victoire du Parti social-démocrate (droite) de Pedro-Passos Coelho.

24 juin 2011 "La Commission européenne, le Fonds monétaire international, la Banque centrale européenne et les autorités grecques ont conclu un accord sur un ensemble de mesures pour combler le déficit budgétaire grec pour l'année 2011. Ce plan de 28,4 milliards d'euros autorise le lancement d'un nouveau plan d'aide financier « visant à éviter la banqueroute à Athènes et une contagion de la crise à toute la zone euro ».

Juste avant l'annonce de cet accord, le Premier ministre grec, Georges Papandréou avait demandé l'aide des Européens et du FMI à l'occasion d'un sommet des dirigeants de l'UE à Bruxelles.

(Georges Papandréou est né en 1952, aux États-Unis ; il est le fils d'Andréas Papandréou(1919-1996), lequel avait été Premier ministre de 1981 à 1989 puis de 1993 à 1996, et de Margaret Chant, de nationalité américaine. Il est, en outre, le petit-fils de Geórgios Papandréou(1888-1968), qui fut également Premier ministre grec, en novembre-décembre 1963, puis de février 1964 à juillet 1965. Ayant effectué sa scolarité à Toronto, au Canada il a ensuite suivi des études au Amherst College, dans le Massachusetts, où il obtint son baccalauréat en arts, à l'université de Stockholm, à la London School of Economics, où il obtint son master en sociologie, et, enfin, à l'université d’Harvard. Il est président de l’Internationale socialiste depuis 2006.)

Athènes avait déjà obtenu il y a un an un plan de 110 milliards d'euros de prêts accordé sur trois ans en 2010 par l'Europe et le FMI. Mais l'enveloppe ne suffira pas car, contrairement à ce qui était prévu, le pays ne pourra recommencer dès l'an prochain à emprunter lui-même sur les marchés obligataires pour faire face à ses obligations financières.

Le nouveau plan d'aide devrait à nouveau dépasser la centaine de milliards d'euros. Le nouveau ministre grec des Finances, Evangélos Vénizélos a détaillé les nouvelles mesures: abaissement à 8.000 euros de revenus par an du seuil d'imposition (au lieu de 12.000 auparavant). Cet abaissement du seuil d'imposition n'épargnera que les jeunes de moins de 30 ans, les retraités de plus de 65 ans au revenu annuel inférieur à 12.000 euros par an, et les handicapés.

Les taxes seront aussi augmentées sur le fuel de chauffage, plus lourdement pour les entreprises, tandis qu'une taxe exceptionnelle de solidarité de 1 à 5% frappera les revenus de plus de 12.000 euros annuels.

Les professions libérales et les auto-entrepreneurs seront astreints à une taxe professionnelle "en moyenne de 300 euros par an".

Le ministre a reconnu que ces mesures allaient exercer "une forte pression surtout sur les classes moyennes " et étaient "susceptibles d'avoir un effet négatif sur la croissance".

M. Vénizélos a indiqué que le texte incluant ces mesures sera déposé au parlement, en vue d'un vote (ce sera chose faite le 29 juin) au lendemain de l'adoption du plan-cadre pluri-annuel, comme le pays s'y est engagé auprès de ses créanciers.

 

28 juin 2011 Christine Lagarde est désignée à la tête du FMI. Elle succède à Dominique Strauss-Kahn.

 

voir la suite page 2 (les six derniers mois)

 

 

 

Commenter cet article