Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Candidats aux législatives dans la 2ème circonscription en Charente-Maritime

Publié le par rue du blogule rouge

Le territoire de la 2ème circonscription s’étend aux cantons d’Aigrefeuille-d’Aunis, Aytré, Courçon, La Jarrie, Marans, Rochefort centre, Rochefort Nord, Rochefort Sud, Surgères. Il compte 68 communes et 130 000 habitants.

Rappelons les résultats de 2007 au 1er tour des élections législatives. Ils concernaient 14 candidats d’où un fort émiettement des 4048 voix de la gauche anticapitaliste.

Pour l’UMP, Jean-Louis Léonard avait, en 2007, obtenu 23 432 voix soit 42,98%, le PS André Bonnin 16 351 voix soit 29,99%, Jacques Maret, pour l’UDF, 2 756 voix soit 5,05%, Corinne Cap, pour les Verts, 2 170 voix soit 3,98%, Gérard Blanchier pour le PCF, 1905 voix soit 3,49%, Thierry Joulin pour Chasse, Pêche et Traditions, 1 828 voix soit 3,35%, Marie-Françoise Catalan, pour le FN, 1 713 voix soit 3,14%, Denis Poulain pour l’extrême Gauche, 1411 voix soit 2,59%, Dominique Droin, pour le Mouvement pour la France, 1 091 voix, soit 2,00%, Michel Bel, catalogué « divers », 602 voix soit 1,10%, Anne Bernon pour l’extrême Gauche, 461 voix soit 0,85%, Laurent Talbot, « divers », 380 voix, soit 0,70%, Jean-Claude Deborde, Extrême Gauche, 271 voix soit 0,50% et Fabrice Restier, Divers droite, 153 voix soit 0,28%.

Tandis qu’au 2ème tour on avait les résultats suivants : Jean-Louis Léonard élu avec 27 321 voix soit 50,20% des exprimés et André Bonnin, battu avec 27 101 voix soit 49,80 des exprimés. 220 voix de retard seulement au total !

Cette année, 11 candidats à la députation à l’Assemblée nationale s’affronteront dans la circonscription.

 Pourtant, malgré les 55,2% des voix en faveur de François Hollande lors du deuxième tour de la présidentielle, comme dans la 1ère circonscription, la situation de la gauche sera difficile malgré ces apparences, car deux candidats se réclameront de la majorité présidentielle, David Baudon et Suzanne Tallard, faisant ainsi le jeu du député sortant.

 Le Front de Gauche présente dans cette circonscription Gérard Blanchier, du PCF (56 ans-directeur d’agence bancaire), qui avait recueilli 3,49% des voix en 2007. Sa suppléante sera Céline David, du PCF, conseillère municipale à Rochefort. Gérard Blanchier est conseiller municipal à Aytré, après avoir été adjoint au maire de La Rochelle durant 2 mandats.

Il est censé, dans cette élection, défendre le programme du Front de Gauche, « l’Humain d’abord », et donc se battre pour une politique de relance économique et de satisfaction des besoins sociaux, pour le développement du service et du secteur publics, pour la résistance à l’austérité voulue par « les marchés financiers » (« Ceux qui n’ont pas de visage…» d’après François Hollande, mais que connaît quand même bien Pierre Moscovici, son ministre de l’économie et des finances en tant que Vice-Président du Cercle de l’industrie, lequel rassemble une vingtaine de présidents des plus grandes entreprises françaises intervenant dans tous les secteurs industriels ainsi que des hommes politiques de gauche comme de droite) et les tenants du libéralisme économique.

Le Parti Socialiste a désigné  Suzanne Tallard (68 ans-Institutrice à la retraite) maire d’Aytré, Vice-présidente de la CDA en charge de la cohérence territoriale. Elle aura pour suppléant Rémi Letrou (38 ans, professeur, conseiller communautaire à Rochefort). Vous pouvez retrouver Suzanne Tallard sur sa page Facebook à l’adresse :

https://www.facebook.com/suzannetallard. Elle « twitte » aussi régulièrement.

Elle reprend au plan national les propositions d’Hollande dont elle a présidé le comité de soutien. Elle a annoncé qu’en cas d’élection, elle abandonnerait ses fonctions de maire d’Aytré.

Au plan local, son programme en 10 points s’attache au « rapprochement entre Rochefort, La Rochelle et le Pays d’Aunis », au financement d’ouvrages de défense du littoral (après-Xynthia oblige) ; elle promet aussi des arrêts ferroviaires à Aigrefeuille et à La Jarrie et veut « maîtriser la gestion de l’eau pour préserver la ressource et améliorer sa qualité », sans toutefois expliquer comment, ni s’engager vraiment pour un service public de l’eau.

Divers gauche : David Baudon (39 ans- en disponibilité de la Fonction publique) aura pour suppléant Jacques Boucher (conseiller municipal à Rochefort, vice-président de la communauté de Rochefort). David Baudon est maire de La Jarrie, conseiller général et Vice-Président du Pays d’Aunis.

Bien qu’exclu du PS, il se présente à la fois comme hollandiste, à la fois assez à gauche pour refuser « le libéralisme et l’ordolibéralisme » (le libéralisme à la sauce sociale démocrate allemande) mais « non inféodé à une idéologie »-ce qui, en langage politicien signifie le plus souvent « à droite »- et refuse l’étiquette « divers gauche » pour revendiquer celle de « majorité présidentielle ». Il se vante de sa « modernité » et met surtout en avant son âge, ce qui est une manière peu élégante de faire remarquer celui de sa concurrente du PS.

Au plan local, il veut rééquilibrer le territoire de la circonscription en faveur de l’intérieur de l’Aunis, jusqu’ici, dit-il, défavorisé par rapport au littoral. Et de promettre pêle-mêle la construction d’un lycée  au cœur de l’Aunis. «Le cœur de l’Aunis, c’est entre Courçon et Surgères », ajoute-t-il (Remarquons qu’entre Courçon et Surgères, il n’y a que La Laigne, Saint-Georges-du-Bois, Vouhé et Benon !), la non participation des fonds publics à la construction de l’autoroute A 831 et la création d’arrêts ferroviaires à Aigrefeuille et à La Jarrie, toutes choses qui devraient, somme toute,  dépendre assez peu d’un député à l’Assemblée nationale.

David Baudon utilise une page facebook à l’adresse :

https://www.facebook.com/dbaudon

Europe Écologie Les Verts a choisi comme candidat Patrick Angibaud (59 ans-Chargé de mission au Conseil Général) dont la suppléante sera  Véronique Duval. Conseiller municipal d’Aytré il est aussi conseiller communautaire à la CDA de La Rochelle. Il siège aussi au syndicat d’adduction d’eau de La Rochelle Nord où il représente la commune d’Aytré, sans pour autant, c’est un euphémisme,  être le fer de lance du service public de l’eau.

Le Parti Ouvrier Indépendant a désigné Claude Billot-Zeller (67 ans- Retraitée)avec Michel Cocorullo comme suppléant. Le POI  a été créé en 2008, à la suite de la dissolution du Parti des travailleurs. Tout en appelant à «l’unité contre la ratification du Traité de Bruxelles, l’unité contre la “règle d’or” et tous les plans destructeurs pris en son nom», il présente 108 candidats aux législatives dans toute la France et participe ainsi à l’émiettement des voix anti-capitalistes qui fut si préjudiciable dans cette circonscription en 2007.

Lutte ouvrière a choisi Frédéric Castello (technicien de l’aéronautique à la retraite) dont la suppléante sera Marie-Agnès Bourdy (informaticienne). Il défendra dans cette élection le programme proposé par Nathalie Arthaud lors des présidentielles, dont les deux mesures phares étaient l’interdiction des licenciements et l’augmentation générale des salaires.

Mouvement républicain et citoyen , le parti chevênementiste présentera Jean-Luc Delcampo (51 ans-Conseiller emploi) avec Roland Daligaux pour suppléant.

 

Victor Domingues (Avocat, intervenant à la faculté de droit de La Rochelle et à l’Institut catholique d’études supérieures) se présentera aussi avec comme suppléante Angélina Gloria. Il a été conseiller municipal à Marans de 2008 à 2011, membre de la majorité municipale Verts-Gauche-Centre.

L’UMP a réinvesti son député sortant, Jean-Louis Léonard (61 ans-Ingénieur) avec comme suppléant Hervé Blanché (43 ans, avocat). Le maire de Châtelaillon-Plage est le député de la circonscription depuis 2002. Responsable du tourisme à la CDA de La Rochelle, il est accusé par ses opposants de n’agir vraiment que pour sa commune, mais en sa qualité de député, il porte toujours la parole de la droite.

Il s’est ainsi, entre autre, récemment rendu tristement célèbre par une loi permettant l’expulsion des habitants à l’année des campings (sans proposition aucune de relogement), loi qui a provoqué des manifestations jusqu’à Châtelaillon même.

Il dispose d’un site Internet luxueux dans lequel il ne semble pas être question du tout de politique mais seulement de la personnalité du candidat et de celle de son suppléant. On y trouve aussi quelques outils techniques intéressants sur la circonscription. http://jeanlouisleonard.com/index.php)

Élu de justesse en 2007, Jean-Louis Léonard devra cette fois faire face à la montée de la gauche (55,2% pour Hollande), mais peut être sauvé par la multiplication des candidatures à gauche.

Le Front National  a désigné pour candidat Joan Désiré (45 ans-Sans profession) avec pour suppléant Jacques Gély ; Peu d’informations ont filtré sur ce jeune loup qui prétend espérer être encore présent au deuxième tour, malgré le score étriqué du FN aux législatives précédentes (3,14%).

Le Mouvement pour la France de Philippe De Villiers (2% en 2007), présentera Dominique Droin (52 ans-Historien) dont la suppléante sera Chantal Ganat. Ce candidat est un ancien du FN et d’après Jean-Marc de Lacoste-Lareymondie, peu de choses les séparent sur le fond.

Commenter cet article