Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retraites : le combat continue !

Publié le par rue du blogule rouge

Sous le titre : « Une manif pour rien », Sud-Ouest de lundi continuait ce qu'on est bien obligé d'appeler sa campagne de désinformation. « Il est peu probable écrivait-il, que les manifestations d’aujourd’hui contre la réforme des retraites s’apparentent à un « grand cru » … Mais comment les syndicats parviendraient-ils à mobiliser contre une « réforme » qui a répondu par avance à presque toutes leurs revendications et qui a prévenu la plupart de leurs oukases ? … On conviendra qu’il y aurait mauvaise grâce à manifester bruyamment et massivement contre une telle « réforme » lorsqu’on milite à la CGT ou à FO – la CFDT restera chez elle. »

Las ! Quelle déception pour le journal obligé de constater dans son édition de mercredi : « La mobilisation était plus importante que prévue mardi dans les principales agglomérations de la région …».

Alors, bien sûr, à La Rochelle, le quotidien régional n’a vu que 1500 manifestants. (C’est mieux que la police qui, elle, n’en n’a vu que 500) et dans son édition électronique préfère poser la seule et vraie question d’actualité qui tue : « Seriez-vous favorable à la légalisation de la chasse à l'ortolan ? ».

C’est vrai, dans la manif, beaucoup des 2500 à 3000 participants se demandaient où étaient passés tous ceux qui avaient défilé avec eux il y a trois ans pour les mêmes raisons, la défense des retraites. Nous n’avons vu en effet ni les candidats députés (mais les élections sont peut-être loin ?) ni certains responsables politiques qui nous expliquaient alors qu’ils participaient à tous les combats de la gauche pour battre la droite, ni certains de ceux qui les soutiennent…

Ce combat va pourtant continuer. Nous ne voulons pas d’un allongement de la durée du travail qui signifierait une diminution de notre espérance de vie en bonne santé. Nous ne voulons pas que nos enfants aient à choisir entre une retraite de misère et une durée du travail allongée à 43 annuités qui les ferait travailler jusqu’à 67 ou 68 ans.

Nous ne voulons plus d’un discours de droite camouflé sous des oripeaux de gauche !

Nous voulons une société qui fasse passer l’intérêt du plus grand nombre avant les intérêts des banquiers et des financiers.

Nous voulons l’humain d’abord. Nous ne lâcherons rien !

DSC_1266.jpgDSC_1250.jpg

DSC_1253-1.jpg

DSC_1255.jpg

DSC_1262.jpg DSC_1267.jpg DSC_1268-1.jpg

Commenter cet article