Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une assemblée citoyenne s'est tenue à Périgny

Publié le par rue du blogule rouge

Rencontre publique du 16 décembre 2011 à la salle de Réunion de Rompsay (Périgny 17)

 

 

Cette réunion s’est tenue à l’appel de 10 citoyens pérignaciens qui, « face à "la crise", à la cupidité des marchés financiers et aux prochaines échéances électorales, (…) voudraient « en finir avec le pouvoir de la droite » mais aussi « voir gagner une gauche qui réponde aux attentes sociales en rompant avec les logiques capitalistes en remettant en cause la tutelle des spéculateurs sur l’Europe ».

Ces citoyens et les participants à la réunion, ont exprimé leur adhésion personnelle au projet politique du Front de Gauche et à son programme « l’humain d’abord ».

 

« Une seule consigne, n’attendez pas les consignes ! »

C’est par ce slogan  que s’ouvre la page des assemblées citoyennes sur le site Place au Peuple, expression officielle du Front de Gauche pour les campagnes électorales de 2012.

Les participants ont donc conscience de répondre à cet appel en n’attendant pas d’hypothétiques consignes officielles, comme le souhaite le secrétaire départemental du PCF (qui va même dans un mail jusqu’à parler d’usurpation d’identité) et ont donc décider de  créer une  Assemblée citoyenne.

Il est plus que temps de réagir pour lancer une véritable campagne en faveur du Front de Gauche !

 

Réformisme

La discussion à bâtons rompus a fait apparaître des convergences sur le danger d’une réponse réformiste qui ne ferait qu’accroître les difficultés avec une rigueur « de gauche » tout juste bonne à entretenir l’illusion sociale.

 

Le danger des idées du FN

Un débat s’est engagé aussi sur la dangerosité des idées du Front national et de leur impact croissant sur l’opinion des couches populaires, sensibles au populisme radical car désespérées et désabusées. Le « Sarkozysme » a aussi, en essayant de récupérer ses thèses, banalisé ses idées. Une des formules pour combattre cette dérive, pourrait être de donner à lire le programme réel du FN, en montrant son caractère particulièrement anti-démocratique.

 

Des motifs de satisfaction

Des motifs de satisfaction existent malgré tout et on sent bien que le Front de Gauche commence à réorganiser la donne. Son programme, « l’humain d’abord », intéresse et se vend bien d’ailleurs des exemplaires supplémentaires ont été vendus ce soir.  Le succès des primaires socialistes montre que les gens s’intéressent encore à la politique lorsqu’on leur demande leur avis. On ne peut pour autant  faire l’économie d’une vraie campagne et les recettes habituelles du militantisme (discussions avec les voisins, tracts, réunions publiques) ne devront pas être négligées.

 

Donner l’envie de faire de la politique

Nous constatons que notre assemblée citoyenne de ce soir redonne l’envie aux citoyens de s’emparer des questions sociales, on sent bien cette volonté de faire  de la politique à partir du moment où nous proposons des clefs, des moyens d’agir, d’intervenir, créant ainsi les conditions politiques pour redevenir acteurs.

 

Dette et austérité

Un autre débat s’est engagé sur « la dette » et sa signification. Il semble évident à tous qu’un des nœuds des prochaines échéances électorales sera en effet l’attitude des candidats par rapport à l’austérité, promue par la droite mais aussi par certains dirigeants socialistes, comme seul moyen de redresser l’économie, alors même que les exemples grecs ou espagnols montrent le contraire. L’assemblée  a retenu à ce propos la proposition de mettre sur pied une autre réunion publique où il serait particulièrement question de « la problématique de la dette ».

 

Prochaine réunion

Avant de se séparer, l’assemblée a décidé de s’officialiser en envoyant un compte-rendu au collectif départemental du Front de Gauche mais aussi à « Place au Peuple » et a retenu une nouvelle date le 20 janvier  2012  pour sa prochaine réunion, l’objectif étant d’engager une démarche particulière auprès de nos réseaux de connaissances pour faire grandir cette assemblée citoyenne.

 

 Compte-rendu établi par Patrick Job au nom des participants à la réunion.

Commenter cet article